UFC-Que Choisir Béziers

séniors, Services vie sociale

Activité physique   Pas besoin d’exercice intense pour les seniors

 

L’exercice physique est un outil de prévention efficace. Mais quelle est la bonne dose quand on est un senior ? Faire plus, ou plus intense, n’est pas forcément la solution, d’après une étude.

Activité physique Pas besoin d'exercice intense pour les seniors

Que l’on se contente de promenades à pied ou à vélo, ou que l’on s’exerce en salle de sport, l’activité physique est bénéfique. Elle limite le risque de maladies liées au mode de vie (maladies cardiovasculaires, diabète, cancers, etc.), et donc celui de décès prématuré. Afin d’en optimiser les bienfaits, une question est régulièrement soulevée : quelle doit être son intensité et sa durée ?

Passé 70 ans, privilégier une activité intense n’est pas forcément synonyme de meilleurs résultats, conclut une étude norvégienne (1). Elle a comparé, pendant cinq ans, trois approches différentes auprès de septuagénaires. Un premier groupe, qui a servi de témoin, a simplement suivi les recommandations nationales, 30 minutes d’activité, chaque jour ou presque. Un deuxième s’est rendu deux fois par semaine à un cours de sport d’intensité modéré durant 50 minutes. Le troisième a expérimenté deux cours hebdomadaires d’exercice fractionné : quatre séries d’exercice intense et explosif mais de courte durée (4 minutes chacune).

Après cinq ans d’expérience, aucune différence notable n’émerge. La mortalité est globalement la même entre les trois groupes, tout comme la proportion de personnes recevant un traitement pour une maladie cardiovasculaire. L’exercice fractionné n’apporte qu’un avantage : ses adeptes avaient une meilleure condition physique au terme du suivi. Les chercheurs soulèvent toutefois un élément important : les septuagénaires qui ont participé à l’étude étaient en très bonne santé et tous très actifs. Ainsi, nombre de ceux du groupe témoin s’adonnaient d’eux-mêmes à l’exercice fractionné. Un constat plutôt encourageant !

 

(1) « Effect of exercise training for five years on all cause mortality in older adults – the Generation 100 study : randomised control trial », BMJ, 24/08/20.

Audrey Vaugrente