UFC-Que Choisir Béziers

Alimentation, Santé

MANGER MOINS SALÉ

Selon la dernière enquête sur les consommations et les habitudes alimentaires des Français, nous consommons en moyenne 8 g de sel par jour, en comptant le sel inclus dans les aliments et le sel ajouté chez soi. Mais l’objectif réel est de 5 g de sel par jour.

Comment réduire le sel ?

L’appétence pour le sel n’est pas innée, elle apparaît au moment de la diversification chez le nourrisson, puis se développe les premières années. Il est donc essentiel de ne pas habituer les jeunes enfants au sel.

Pour les « plus grands », il est possible de déshabituer progressivement ses papilles gustatives : ajouter de moins en moins de sel à vos plats et soyez attentifs aux choix des produits consommés. Préférez des herbes aromatiques, des épices et de l’ail pour relever vos plats.

Afin de moins consommer de sel, vous pouvez opter pour des aliments bruts plutôt que des plats industriels. Le fait de cuisiner soi-même vous permettra de contrôler la quantité de sel.

BON À SAVOIR

  • un aliment « à teneur réduite en sel » contient au minimum 25 % de sel en moins qu’un produit similaire. Mais il peut encore être trop salé.

  • Un aliment « pauvre en sel » ne contient pas plus de 0,3 g de sel pour 100 g ou 100 ml.

  • Un aliment « sans sel » ne renferme quasiment pas de sel.